titre - 949 octets titre - 1 024 octets
titre - 4 177 octets titre - 5 594 octets titre - 3 838 octets titre - 718 octets
titre - 4 663 octets titre - 5 647 octets titre - 3 304 octets titre - 617 octets
titre - 1 116 octets titre - 1 165 octets
accueil
casimir de A à Z
l'ile aux enfants
émission
les créatreurs
les personnages
l'épisothèque
les petites séquences
le musée de casimir
casimirland
casimirmania
shopping
le facteur
mailing listes
Gratuit - la Gazette de Casimir

recherchez

Google
Web Casimirland.com

Soutenez Casimirland.com
Pourquoi ne pas faire un don !
Aidez Casimirland.com grâce à vos emplettes dans notre rubrique Idées Shopping.
Entretien avec Casimir

Voilà enfin la suite de notre entretien exclusif avec Casimir et Yves Brunier. C'est à Casimir que nous nous sommes intéressés. Nous y apprenons quelques petites anecdotes du passé et quelques humeurs du moment, en attendant la prochaine rencontre.

L'entretien s'est déroulé en 3 temps :
1- Yves Brunier alias Casimir
2- Entretien avec Casimir
3- Yves Brunier, il n'y a pas que Casimir dans sa vie !


Entretien avec Casimir !

M - Casimir, quand as-tu découvert qu'il y avait quelqu'un en toi ?
C
- Ben, c'est une question plutôt embarrassante. J'ai en effet peu à peu découvert qu’il y avait quelqu'un en moi mais maintenant je vis de par moi-même. Et pour moi c'est un peu dérangeant ! C'est un mystère que je cherche à éclaircir, à l’époque de l’île aux Enfants, je jouais un rôle écrit. Je n’exprimait qu’une part de moi même. Ma personnalité à continué à se développer et à s’exprimer librement. Après la fin de l’émission, j’aurai pu redevenir un objet inerte, mais une seconde vie à commencé pour moi à partir de ce moment là.

M - N'as-tu pas peur de devenir schizophrène ?
C
- Ben j'crois que c'est plutôt Brunier qui est un peu schizophrène ! C'est à dire que lui, il se prend parfois pour moi, alors que moi je ne me prends jamais pour lui !

M - On ne t'avait pas beaucoup vu depuis 1997. Où étais-tu pendant tout ce temps ?
C
- Alors, qu'est-ce qui c'est passé en1997, voyons... ah oui, la fin de la rediffusion sur Canal J, en fait cette rediffusion, pendant 4 ans, n'avait pas été très médiatisée à l'époque, mais une nouvelle génération d'enfants m'a découvert, ça m'a fait plaisir. Et c'est vraiment là que j'ai pris conscience et que j'ai commencé à vivre par moi-même. Je suis un pur "produit télé", et j'ai découvert qu'il existait en dehors de la télé un monde très différent de l’île aux Enfants qui est en fait un univers où la vie est idéalisée. J’ai aussi pris plaisir à apparaître dans des lieux où on ne m’attend généralement pas.

M - Du temps de l'île aux enfants, tu étais bébé. Aujourd'hui, à 28 ans, peut-on dire que tu es en pleine adolescence ?
C
- Ben ouais, on peut dire. Mais en fin de compte ça rejoint ce que je disais juste précédemment ; c'est à dire que j'ai mûri, j'ai évolué, et en même temps je reste ce que j'étais. Dans l'esprit des gens, je suis toujours le Casimir de L'île aux enfants, c'est à dire le Casimir-enfant. Mais même à l'époque je pense que j'étais en même temps enfant et adolescent, mais ça c'est mon côté faux candide ! C'est très agréable de dire "je suis pas mûr, je suis un enfant", ce qui permet de dire plus facilement ce que l'on pense ! Mais aujourd'hui je suis content que les gens se rendent compte que j'ai évolué tout en restant ce que j'étais. Je suis comme le copain d'enfance qu'on retrouve 20 ans après. On a envie de retrouver ce qu'il était et on est quand même content de voir qu'il a bougé et qu'il n'est pas resté niais et primaire par rapport à son âge. Donc, oui, je suis en pleine adolescence. Pour un dinosaure, 27 ans c'est vraiment le début de l'adolescence, je vais peut-être encore évoluer et mûrir.

M - Peut-on parler de crise d'adolescence chez les dinosaures?
C
- Ouais, absolument ! Elle peut durer 20 ou 30 ans chez les dinosaures, nous évoluons très lentement.

M - Justement, beaucoup de tes fans se sont demandé ce que tu es allé faire dans le loft. Qu'as tu à leur dire ?
C
- Le loft, ça fait aussi partie des petites provocations, c'est à dire apparaître de temps en temps là où on ne m'attend pas du tout. Surprendre ! J'apparais dans « Zone Interdite » , puis le lendemain dans un night-club, le jour suivant dans une opération humanitaire. A vous de trouver où est le vrai Casimir !! En fait c'est plus l'idée d'amener les autres dans mon univers que de plonger dans le leur ! Je ne m'implique pas, par exemple quand je rentre dans le loft, je reste Casimir ! C'est pas du tout une compromission, c'est de la curiosité, montrer que je m’intéresse à tout.

M - Quels sont tes projets ?
C
- Je vis au jour le jour et plus dans l'avenir que dans le passé. Mes projets sont multiples. Bon il y celui d'écrire mes mémoires, c'est un grand projet auquel je pense depuis longtemps, c'est en gestation, ça mûrit. c'est le projet qui me tient le plus à cœur. Revenir à la télévision, pourquoi pas : présenter un JT jeune, une émission sur l'écologie, une chronique culinaire, enregistrer un opéra avec les baleines blanches du Pacifique... enfin tout ce qui touche mes passions ! Il y a aussi le cinéma : j’ai envoyé une copie du pilote du projet "Inspecteur Casimir" à Spielberg. Il m’a aussitôt appelé pour me proposer un rôle dans le prochain Jurassic Park, mais il faudrait que je me fasse faire des implants dentaires … j’hésite. J'ai peur d'écorner un peu trop mon image en jouant un rôle de méchant carnivore !

M - Comment vont les autres habitants de l'île ? Les vois-tu souvent ?
C
- On n'a pas pu vivre pendant huit ans comme cela en osmose sans avoir gardé de contacts. On se revoit de temps en temps, ou on se passe des coups de fil. Hippolyte m'a rejoint un peu sur les gloubiboulga night. Eliane, alias Julie, prépare son troisième livre. Jean-Louis Terrangle, alias Mr du Snob, est psychothérapeute à Lyon et Patrick Bricard, alias François, continue à faire de la mise en scène de théâtre classique. Le facteur est à Marseille, il est à la retraite à présent. Léonard ne squatte plus ma malle, maintenant il squatte canal +, en effet Boris Scheigam fait partie de l'équipe des Guignols. Et on va peut-etre retravailler ensemble sur un nouveau projet...

M - Habites-tu toujours sur l'île ?
C
- Ben, vous avez grandi, vous n'êtes plus naïfs, vous savez bien que l'île aux enfants elle existe dans la tête de chacun. Donc je suis toujours dans l'île. L'île étant dans l'imagination de chacun, j'y suis forcément cloué ! C'est toujours un paradis. Bon, y'a des méchants qui ont dit que l'île était devenu un paradis fiscal, qu'il y avait des hôtels et des clubs de vacances, mais ce n'est pas vrai, l'île aux enfants n'a pas changé.

M - Sinon, tu habites un loft dans le XVIIIe ?
C
– Non, j’habite dans une petite grotte sympa en plein Paris, mais je ne vous donnerai pas l’adresse.

M - As-tu un message à faire passer ?
C
- Non, c'est pas mon genre de faire passer des messages. Tout ce que je voudrais dire, c'est : "gardez toujours une part de votre enfance". Bon c'est un peu bateau, mais je le pense vraiment !

M - Et internet ?
C
- Internet c'est un fabuleux média qui me permet d'être en contact direct avec mes fans de toujours. Et je suis très fier d'avoir un site officiel ! C'est une chose essentielle ! Casimirland.com c'est ma nouvelle île virtuelle ! Ca épate souvent les gens de voir qu'un personnage un peu primaire et archaique comme moi ai un super site ! Ben voilà, c'est grâce à michèle, olivier et toute l'équipe que ce site est ce qu'il est, et j'en suis très fier !

M - Merci Casimir :)

Propos recueillis par michèle s. Octobre 2002
Ce texte est la propriété de son auteur et ne peut être réutilisé sans son autorisation.

Si vous désirez réagir à cette interview, laissez votre réaction sur le forum !!!


vers le haut

FORUM
Casimir vous attend pour échanger, bavarder... Venez vous exprimer !



IDEES SHOPPING




AGENDA
Casimir vous dévoile son agenda sur son site pour que vous soyez tous au courant. :))



Casimir de A à Z | Ile aux enfants | Le musée de Casimir | Casirmirland | Casimirmania | Idées Shopping
Accueil | Le Facteur | Le Forum | Mailing Listes | | Ecrivez-nous



© Site de Casimir, 1998 - 2014

Hit-Parade